Engagement coopératif et RSE
Résultats 2019

0 millions d'euros investis dans les territoires

Parce que leur modèle est coopératif depuis 100 ans, les Banques Populaires sont engagées en régions dans plus de 3 500 actions socialement responsables et respectueuses de l’intérêt général.

Afin de mesurer et valoriser ces engagements en faveur des personnes et des organisations sur leurs territoires, elles ont créé en 2010 l’Empreinte Coopérative et Sociétale, outil de pilotage et de mesure élaboré autour de la norme de référence internationale en matière de RSE, l’ISO 26 000. Les initiatives comptabilisées vont toutes au-delà des obligations réglementaires, ne concernent pas le cœur de métier de la banque et n’ont pas un objectif prioritairement commercial.

Ces engagements des Banques Populaires constituent un véritable « plus coopératif », vecteur d’innovation sociétale et d’amélioration continue des pratiques bancaires au service de la société.

Répartition des 98,7 millions d'euros

Plus d'informations au clic sur les disques

Relations et conditions de travail

55,5 M€ soit 56%

Actions relatives à la qualité de vie et à l'organisation du temps de travail, au dialogue social, au développement des compétences, à la santé et à la sécurité des collaborateurs.

En détails >>

Gouvernance coopérative

8,7 M€ soit 9%

Actions destinées à informer et à impliquer les sociétaires, à renforcer l’expertise des administrateurs, à former les collaborateurs au modèle coopératif et à la RSE…

En détails >>

Relation aux consommateurs

6 M€ soit 6%

Actions de promotion de produits durables ou solidaires, accessibilité de tous aux services et agences bancaires, et accompagnement personnalisé des clients fragiles financièrement.

En détails >>

Engagement sociétal

21,2 M€ soit 22%

Actions en faveur de l’insertion et de la solidarité, de l’éducation et de la recherche, de la culture et du patrimoine, de l’aide à la création d’entreprise…

En détails >>

Environnement

5,1 M€ soit 5%

Actions favorisant les modes de consommation durables et la protection de la biodiversité, ou visant à réduire les pollutions, les déchets, la consommation d’énergie…

En détails >>

Droits des personnes

1,2 M€ soit 1%

Actions contribuant à la promotion de la diversité, à l'égalité des chances, à l’égalité femmes/hommes et à la réduction des discriminations.

En détails >>

Éthique des affaires

1 M€ soit 1%

Actions destinées à améliorer les pratiques des affaires, notamment dans les relations avec les fournisseurs et sous-traitants ou via la politique d’achats responsables.

En détails >>

Relations et conditions de travail

AGIR EN EMPLOYEUR RESPONSABLE

Parce que le dynamisme d’une entreprise repose avant tout sur ses collaborateurs, les Banques Populaires veillent à la qualité des conditions de travail qu’elles offrent. Cette vigilance ne s’arrête pas au respect du droit du travail. L’attention portée aux collaborateurs va bien au-delà des obligations des Banques Populaires en leur qualité d’employeurs et se concrétise à de multiples niveaux. Que ce soit dans l’organisation du temps de travail, dans le recours à de nouvelles méthodes de management, ou à travers des exigences en matière de rémunération équitable, les Banques Populaires multiplient les initiatives afin de renforcer compétences et engagement de leurs collaborateurs.

Les Banques Populaires prennent ainsi un soin particulier à l’accueil des nouveaux embauchés avec des séminaires spécifiques, à la formation tout au long du parcours professionnel, parfois dans des écoles dédiées, à l’association des salariés aux décisions de l’entreprise, mais aussi à la prise en compte de problématiques de parentalité ou d’enjeux de santé (physique et psychologique) auxquels peuvent être confrontés leurs collaborateurs. La solidarité, valeur coopérative, s’incarne dans des dispositifs tels que le don de jours de repos par la banque ou entre salariés à destination des aidants.

35,8 M€ consacrés à l’amélioration de la qualité de vie au travail des collaborateurs.

Près de 1,5 M€ dédié à des formations diplômantes pour les collaborateurs.

5 Banques Populaires ont mis en place un dispositif solidaire de dons de jours de repos entre salariés.

55,5 M€

Répartition en pourcentage :
Plus d'informations au survol du graphique

Engagement sociétal

CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIÉTAL DES TERRITOIRES

Les Banques Populaires font du financement de l’économie locale leur principale mission. Au-delà de l’activité bancaire classique, elles soutiennent activement la vie associative de leur territoire, sur des thématiques telles que la culture et le patrimoine, l’éducation et la recherche, le sport, la santé, l’économie sociale et solidaire… Elles s’engagent aussi à contribuer à l’insertion et l’emploi des personnes défavorisées, en aidant au développement de structures de logement social ou en finançant les organismes qui luttent contre l’exclusion sociale ou économique.

Très axées sur l’entrepreneuriat de par leur histoire, les Banques Populaires soutiennent les structures de sensibilisation et d’accompagnement à la création d’entreprise pour tous les publics : jeunes, femmes, seniors et personnes en situation de précarité. Parallèlement à ces partenariats, les Banques Populaires sont aussi actives auprès des Chambres de commerce et d'industrie, et Chambres de métiers et de l'artisanat, aux côtés desquelles des collaborateurs de la banque apportent leur expertise. L’esprit d’entreprendre est aussi véhiculé par la Fondation nationale, instrument de mécénat des 14 Banques Populaires, qui récompense des lauréats dans les domaines de la musique, du handicap et de l’artisanat d’art.

4,1 M€ consacrés à l’aide à la création d’entreprise.

Les Banques Populaires sont les 1ers refinanceurs de l’Adie avec près de 28,9 M€ de lignes de crédits accordés. Les 7 115 microcrédits ont permis la création et le maintien de 7 058 emplois indépendants et salariés.

L’ensemble des Banques Populaires soutient la restauration de la Cathédrale Notre-Dame de Paris pour un montant de 3,3 M€.

21,2 M€

Répartition en pourcentage :
Plus d'informations au survol du graphique

Gouvernance coopérative

RENFORCER LE RÔLE DES SOCIÉTAIRES, DES ADMINISTRATEURS ET DES COLLABORATEURS

Les Banques Populaires sont des banques coopératives. Leur gouvernance repose sur trois acteurs majeurs : les sociétaires, les administrateurs et les collaborateurs. Les sociétaires sont des clients qui détiennent une partie du capital social de leur banque – via l’achat de parts sociales dont la rémunération est plafonnée – et qui participent aux assemblées générales. Les administrateurs quant à eux sont des sociétaires élus par leurs pairs ; ils prennent les décisions stratégiques lors des conseils d’administration et des différents comités. Enfin, les collaborateurs sont le relai du modèle coopératif et des valeurs Banque Populaire auprès des clients.

Plusieurs actions sont menées pour faire vivre et renforcer ce modèle de gouvernance : les sociétaires sont informés des initiatives menées par la banque, ils peuvent participer à des réunions dédiées afin d’exprimer leur avis ou voter pour soutenir des projets locaux ; les administrateurs sont formés tout au long de l’année afin de renforcer l’expertise et les compétences nécessaires à l’exercice de leurs fonctions ; les collaborateurs sont sensibilisés à l’identité coopérative et à la démarche RSE, afin de mieux comprendre et valoriser les spécificités du modèle.

730 réunions de sociétaires.

9,3 heures de formation en moyenne par administrateur.

4 Banques Populaires intègrent des critères liés à la RSE dans leur contrat d’intéressement ou de participation.

8,7 M€

Répartition en pourcentage :

Plus d'informations au survol du graphique

Relation aux consommateurs

PROPOSER DES PRODUITS ET SERVICES ADAPTÉS À CHAQUE CLIENT

Les Banques Populaires s’attachent à prendre en compte les attentes et besoins de tous leurs clients et à maintenir une relation bancaire de qualité. Elles veillent à lutter contre l’exclusion bancaire en proposant aux clients les plus fragiles, particuliers et professionnels, une offre et un accompagnement personnalisés. Des actions de sensibilisation et de pédagogie bancaire sont menées pour les aider à mieux maitriser leur budget. Les Banques Populaires sont aussi attentives à l’inclusion bancaire des personnes en situation de handicap : des outils pour faciliter la mise en relation avec le conseiller ou adapter l’affichage d’un site web à différentes déficiences ont été déployés dans les banques.

En complément de ces services, les Banques Populaires proposent une gamme de produits durables, appelée gamme Vair, destinée à financer des travaux de rénovation énergétique de l’habitat ou l’acquisition de véhicules électriques par exemple. Des produits solidaires à destination de personnes en situation de handicap ou de victimes de catastrophes naturelles sont également proposés. Pour les clients qui souhaitent donner du sens à leur épargne, certains livrets sont spécifiquement dédiés au financement de l’économie locale ou de la transition énergétique. Ces produits durables ou solidaires font parfois l’objet d’avantages en termes de taux et de tarifs, promotions valorisées dans l’Empreinte Coopérative et Sociétale.

7 Banques Populaires disposent de services ou structures dédiés à l’accompagnement de clients fragiles.

4 Banques Populaires ont fait auditer leurs pratiques RSE selon la norme ISO 26000.

159 agences dans les quartiers prioritaires et 130 en zone rurale.

6 M€

Répartition en pourcentage :
Plus d'informations au survol du graphique

Environnement

PRÉSERVER, SENSIBILISER ET AGIR DE MANIÈRE DURABLE

Les Banques Populaires ont intégré la dimension de développement durable dans leurs pratiques internes et s’engagent à réduire leur empreinte environnementale. Elles veillent à réduire leurs consommations de matières premières et d’énergie : des processus de dématérialisation ont été engagés dans toutes les Banques Populaires et un Bilan Carbone® est réalisé chaque année. Elles se mobilisent auprès de leurs collaborateurs pour limiter ou optimiser les déplacements professionnels. Des modes de transport plus durables sont par exemple proposés : covoiturage, mise à disposition de vélos et de véhicules électriques…

Conscientes des enjeux environnementaux, les Banques Populaires participent au financement d’associations locales de préservation de l’environnement et de sensibilisation, sur des thématiques telles que l’eau, l’énergie et les transports. Elles soutiennent par exemple des initiatives de promotion de l’éco-mobilité, de protection de lieux naturels, de sensibilisation à la protection de la biodiversité, à la gestion des ressources naturelles et aux énergies renouvelables. Ces actions peuvent prendre la forme de mécénat mais aussi de subventions ou de prix remis par les banques pour récompenser des actions innovantes en matière de protection de l’environnement.

7 Banques Populaires disposent de 12 immeubles certifiés ou éco-labellisés, soit plus de 104 000 m2.

7 Banques Populaires ont souscrit à une offre d’électricité 100% renouvelable.

4 Banques Populaires encouragent financièrement leurs collaborateurs à se déplacer à vélo.

5,1 M€

Répartition en pourcentage :
Plus d'informations au survol du graphique

Droits des personnes

LUTTER CONTRE TOUTE FORME DE DISCRIMINATION

Quelles que soient les personnes concernées, qu’il s’agisse de collaborateurs, de clients ou de fournisseurs, les Banques Populaires accordent une attention particulière au respect des droits fondamentaux de l’Homme. Au-delà d’une application évidente des lois, les actions qu’elles mènent s'inscrivent dans une volonté de promotion de la diversité, d'égalité des chances et de réduction des discriminations.

Ainsi, sur le plan de l’égalité femmes-hommes, huit banques sont labellisées sur le sujet de l’égalité professionnelle et cinq ont mis en place une commission dédiée. Huit s’appuient par ailleurs sur un référent mixité. Les Banques Populaires soutiennent également des réseaux féminins internes qui offrent des formations et du mentorat dédié aux femmes. En matière de handicap et de santé, elles participent activement à la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. Elles sont aussi six à avoir adhéré au réseau Cancer@work pour accompagner au mieux leurs collaborateurs touchés par la maladie. Vis-à-vis des seniors, les Banques Populaires ont mis en place des dispositifs de transition vie professionnelle-retraite, tels que des formations ou des majorations salariales pour les temps partiels. Plus généralement, elles mettent en place des indicateurs de suivi sur les sujets d’égalité des chances et de non-discrimination et sensibilisent leurs collaborateurs aux stéréotypes racistes et sexistes.

8 Banques Populaires sont labellisées sur le sujet de l’égalité professionnelle.

7 Banques Populaires ont mis en place des dispositifs de majoration salariale pour les seniors.

7 Banques Populaires soutiennent des associations de réseaux féminins dans leur banque.

1,2 M€

Répartition en pourcentage :
Plus d'informations au survol du graphique

Éthique des affaires

CO-CONSTRUIRE AVEC LES FOURNISSEURS

Les Banques Populaires participent à la lutte contre la corruption active ou passive, à la promotion de pratiques de concurrence loyale et à l’amélioration continue des achats responsables. C’est sur ce dernier volet qu’elles mènent de nombreuses actions au-delà de toute obligation légale. Que ce soit en choisissant des fournisseurs plus responsables, en encourageant les politiques RSE chez leurs prestataires ou en entretenant des liens durables et vigilants avec eux, les Banques Populaires visent sans cesse à améliorer leurs pratiques d’achats responsables.

De manière très concrète, cette éthique passe par une politique volontariste d’achats auprès de fournisseurs locaux, mais aussi auprès du secteur du travail protégé et adapté (STPA), qui emploie des personnes en situation de handicap. Les Banques Populaires accueillent ainsi tour à tour le colloque PHARE qui réunit personnes en charge des achats dans les banques et acteurs du STPA. Par ailleurs, plusieurs Banques Populaires intègrent des critères d’évaluation RSE dans leurs questionnaires fournisseurs, insèrent des clauses développement durable dans leurs contrats et forment leurs collaborateurs à l’éthique des achats. Elles prêtent également une attention particulière à l’absence de dépendance des fournisseurs et à la réduction des délais de paiement. En complément de la signature de la charte « Relations fournisseurs et achats responsables » par le Groupe BPCE, deux Banques Populaires se sont vu décerner le label du même nom, gage de maturité sur le sujet.

2 Banques Populaires labellisées "Relations Fournisseurs Responsables".

76% des fournisseurs des Banques Populaires sont implantés sur leur territoire.

73% des achats des Banques Populaires se font auprès de fournisseurs d'entreprises de taille petite, moyenne et intermédiaire (PME et ETI).

1 M€

Répartition en pourcentage :
Plus d'informations au survol du graphique