Engagement solidaire

Le tour solidaire

Des vacances, des agences ou des cartes bancaires..., un petit tour en six façons de se montrer solidaire.

Collaborateurs en congés solidaires

La Banque Populaire du Nord propose des missions de solidarité internationale à ses collaborateurs.

C'est chouette !

Agence d'accompagnement des clients fragiles

Témoignage d'une entrepreneur qui a bénéficiée de l'appui de Grand Ouest Coopération, une structure dédiée à l'accompagnement des créateurs par le micro-crédit.

Intéressant...

Accompagnement d'Hôpital Sourire

L'association œuvre à améliorer la qualité de vie des enfants, des futures mères et des mères hospitalisées au sein du CHU de Toulouse, et ainsi à favoriser le lien humain, culturel et social.

:-)

Accompagnement de l'association contre les leucodystrophies

La Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne met ses baskets pour battre les maladies génétiques neurodégénératives.

Et hop !

Engagement solidaire des collaborateurs

Deux jours d'immersion au profit d'associations.

Je plonge !

Carte Agir

La carte bancaire solidaire du Crédit Coopératif : un micro-don à une association est effectué par la banque à chaque retrait dans un distributeur.

Ingénieux !

Explorez
les autres circuits

La grande boucle coopérative

Six exemples d'actions sur

l'engagement coopératif

Le circuit des associations

Six exemples d'actions sur

l'engagement associatif

Le contre-la-montre environnemental

Six exemples d'actions sur

l'engagement environnemental

Collaborateurs en congés solidaires
La Banque Populaire du Nord propose des missions de solidarité internationale

— Interview croisée de Thomas Bourgeois, conseiller de clientèle professionnels, et de Yoann Dulac, responsable de l'échange de données informatisées et de BPN Direct Entreprise à la Banque Populaire du Nord.

Deux collaborateurs de la Banque Populaire du Nord, Thomas Bourgeois et Yoann Dulac, sont partis en mission de congés solidaires en 2018 avec Planète Urgence, ONG de solidarité internationale. Entretien avec ces deux collaborateurs qui ont toujours voulu « voyager autrement ».

Quelles étaient vos motivations ?

Thomas Bourgeois & Yoann Dulac : Elles sont similaires ! Nous avons toujours voyagé et souhaité le faire avec une utilité sociale. Lorsque nous avons vu l'appel à candidatures interne, nous avons aussitôt déposé nos dossiers ! La banque nous a offert l'opportunité de prendre un congé solidaire, en finançant l'intégralité de la mission, à l'exception des frais de déplacement, qui sont déductibles des impôts.

Pouvez-vous nous décrire votre mission ?

Yoann Dulac : Je suis parti à El Campo dans le sud du Cameroun pour faire du recensement de mammifères dans la forêt équatoriale primaire. Nous avons commencé par deux jours d'acclimatation dans un village en bordure du parc, puis nous sommes partis 10 jours en bivouac à six, trois bénévoles et trois gardes forestiers. C'est une terre brute, magnifique mais pas forcément docile !

Thomas Bourgeois : Pour ma part, j'ai effectué le suivi des cétacés et tortues marines en Guadeloupe, à Bouillante où se trouve la réserve Cousteau. Nous sommes sortis en mer tous les deux jours pour photographier et classifier les cétacés, et avons effectué du snorkeling (randonnée subaquatique ou pratique dite « avec palmes, masque et tuba ») pour compter les tortues ainsi que des veillées sur leur site de ponte.

Quelle est votre plus grande satisfaction ?

Thomas Bourgeois : J'ai particulièrement apprécié le contact avec Planète Urgence, qui nous a présenté les principes et enjeux des congés solidaires et la mission lors d'une formation de deux jours à Paris, ainsi que l'accueil de l'association Évasion Tropicale par un couple de passionnés qui consacre sa vie à la préservation de la nature depuis 30 ans.

Yoann Dulac : Outre la découverte d'un territoire et de ses enjeux tels que la lutte contre le braconnage, l'alimentation, l'éloignement des villes…, je crois que c'est de voir que la démarche RSE de la Banque Populaire du Nord peut aussi s'incarner à l'autre bout du monde sous la forme des congés solidaires.

Agence d'accompagnement des clients fragiles
Les petits comptes font les grandes rivières

— Témoignage d'Amélie Decaux, fondatrice d'AD Consultant, cliente de l'agence Grand Ouest Coopération.

En 2018, Grand Ouest Coopération a accompagné grâce au micro-crédit 47 entrepreneurs-créateurs pour un peu plus de 600 000 euros et 62 particuliers pour un montant de 195 000 euros. Témoignage.

Historienne de l'architecture et de l'urbanisme de formation initiale, j'ai toujours voulu m'inscrire dans le rapport de l'homme à son environnement. J'exerce le métier de consultante spécialisée dans l'accompagnement des stratégies de développement local et de concertation multi-acteurs depuis que je me suis mise à mon compte, fin 2017.

D'abord en portage salarial, j'ai souhaité créer ma société fin 2018. Accompagnée par BGE - réseau d'accompagnement à la création d'entreprise -, j'ai déposé un dossier auprès de France Active avec un business plan sur trois ans et ai obtenu un prêt NACRE à taux zéro de 5 000 euros. Pour en bénéficier, il fallait obtenir un prêt du même montant de ma banque, qui m'a opposé une fin de non-recevoir. Quelle déception et quelle perte de temps dans mon projet professionnel !

Lors de la présentation de mon dossier de financement, j'ai eu la chance de croiser Michel Gatignol, conseiller professionnel de Grand Ouest Coopération, avec lequel j'ai eu un excellent contact. C'est tout naturellement que je l'ai sollicité. Au sein de cette structure dédiée à l'accompagnement des créateurs par le micro-crédit, j'ai trouvé une écoute et une réactivité qui m'ont redynamisée, ainsi qu'un accompagnement et des services adaptés à un jeune créateur d’entreprise.

Je souhaite saluer la philosophie de la Banque Populaire Grand Ouest, avec ses agences Grand Ouest Coopération. La banque est ainsi très au fait de l'évolution du tissu économique de son territoire et accorde sa confiance à de nombreux créateurs de petites entreprises travaillant sur des métiers de niches, avec des business plans sérieux et ambitieux.

Accompagnement d'Hôpital Sourire
Offrir le sourire au cœur de l'hôpital

— Témoignage de Muriel Legendre, directrice déléguée du pôle enfants et du pôle femme-mère-couple, Hôpitaux de Toulouse.

Hôpital Sourire est une association à but non lucratif co-fondée en 1995 par le Centre hospitalier universitaire de Toulouse, la Banque Populaire Occitane et ACB, l'association des clients et sociétaires de la Banque Populaire Occitane.

Elle tient une place particulière au CHU et plus particulièrement sur les pôles enfants et femme-mère-couple, car elle traduit une volonté forte de ses cofondateurs de travailler ensemble pour améliorer la qualité de vie des enfants, des futures mères et des mères hospitalisées, pour favoriser le lien humain, culturel et social. La philosophie qu'elle porte à travers ses bénévoles, très investis, d'une grande efficacité et d'une grande bienveillance, est remarquable. Que ce soit grâce aux activités culturelles ou ludiques proposées, aux spectacles, à l'aménagement d’espaces de jeux ou encore à l'achat de fauteuils accompagnants pour les parents, le panel d'intervention d'Hôpital Sourire est large et très adapté aux besoins de l'hôpital des enfants et au pôle femme-mère-couple.

Nous avons tissé, au fur et à mesure des années, une relation de confiance et de respect avec les responsables de l'association, qui développent à nos côtés des projets innovants, grâce aux dons et au soutien de nombreux partenaires, dont ses membres fondateurs. Nous avons ainsi pu réaménager en 2017 le plateau de consultations en l'équipant d'écrans tactiles, ce qui a permis de gagner en sérénité tant pour les patients que pour les équipes soignantes et médicales.

En 2018, nous avons mis en œuvre un programme innovant de thérapie sportive personnalisée pour nos jeunes patients hospitalisés en hémato-onco-pédiatrie. Hôpital Sourire, avec d'autres partenaires, nous a accompagnés en finançant un poste d'éducateur sportif spécialisé pour une première période de 18 mois et l'acquisition de matériels. Ce programme est couplé à un projet de recherche clinique mené par nos oncologues sur les bienfaits de l’activité sportive en pédiatrie pendant et après des traitements d'hémato-oncologie. Nous espérons poursuivre ce projet et même le développer en faveur d'autres enfants hospitalisés.

Accompagnement de l'association contre les leucodystrophies
La Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne met ses baskets pour battre la maladie

— Propos de Jordan Rouyer, directeur technique de Metz Triathlon.

Chaque semaine en France, 3 à 6 enfants naissent atteints de maladies génétiques neurodégénératives rares qui entraînent progressivement la perte des fonctions sensorimotrices : la vue, l'ouïe, la mémoire, la locomotion…

Fondée en 1992, l'Association européenne contre les leucodystrophies (ELA) a permis de soutenir l'accompagnement des familles à hauteur de 13 millions d'euros et de financer 497 programmes scientifiques pour un montant total de 42,6 millions d'euros.

La Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne a décidé de soutenir ELA en participant le 14 juin 2018 à la 8e campagne de l'association Mets tes baskets et bats la maladie. Pour organiser l'évènement, la banque s'est appuyée sur les compétences des coachs de Metz Triathlon, partenaire de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne, et sur celles des membres de son association sportive.

« Le concept est simple », explique Jordan Rouyer, directeur technique de Metz Triathlon, « 10 000 pas = 1 euro. L'objectif est bien entendu de mobiliser pour réaliser le plus de pas possible… Nous avons donné rendez-vous aux collaborateurs dans le parc Jean-Marie Pelt à Metz où ils ont pu participer à différents ateliers sportifs et évaluer leur niveau de condition physique et leur capital santé via la plateforme Triathlon Santé développée par la Fédération française de triathlon. Celle-ci propose des exercices d'endurance, de souplesse, de force du bas et du haut du corps, de coordination et de vitesse. Nous avons utilisé le test d’endurance pour compter le nombre de pas effectués. À l'issue de la manifestation, nous avons proposé à chaque participant un bilan personnalisé de sa condition physique. La mobilisation a été forte : les salariés qui n’étaient pas présents sur l'événement ont également participé au challenge en déclarant le nombre de pas qu'ils avaient réalisés dans la journée. Les collaborateurs de la banque ont pris conscience de l'enjeu de préserver leur capital santé en pratiquant un sport, et de notre côté, nous avons pu faire découvrir le triathlon au plus grand nombre et tester la plateforme Triathlon Santé. »

Cette opération, qui s'est déroulée en présence de Maxime Thomas, triple médaillé paralympique en tennis de table, lauréat de la Fondation Banque Populaire et parrain d'ELA depuis 10 ans, a connu un grand succès et a permis à la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne de verser 4 500 euros à l'association ELA.

Engagement solidaire des collaborateurs
Deux jours d'immersion au profit d'associations

— Propos de Johanne Amestonn, responsable communication interne à la Banque Populaire Rives de Paris.

Le principe est simple : chaque collaborateur peut consacrer un jour de RTT à une association lauréate de la Fondation d'entreprise. Ce RTT est abondé d'un RTT supplémentaire par la Banque Populaire Rives de Paris, ce qui permet une immersion solidaire de deux jours dans l'association choisie.

En 2018, pour sa 2e édition, 34 collaborateurs se sont mobilisés en équipe auprès d'associations soutenues par la Fondation d'entreprise de la banque et œuvrant dans les domaines de l'insertion, de la culture pour tous et de l'entrepreneuriat.

Cet engagement personnel leur a permis de s'investir activement dans :

Le bilan des Journées de l'engagement est unanimement salué : les collaborateurs sont fiers d'avoir incarné les valeurs de proximité et d'engagement de la banque. Et les associations valorisées par la présence des collaborateurs à leurs côtés ont pu découvrir leur banquier autrement.

Imaginé par les collaborateurs pour les collaborateurs, le projet des Journées de l'engagement a été récompensé lors des Trophées de l'innovation 2015 de la Banque Populaire Rives de Paris pour sa cohérence avec son projet d'entreprise et ses valeurs d'engagement et de proximité.

Carte Agir : carte bancaire solidaire
Des micro-dons en faveur d'associations

— Propos d'Imad Tabet, directeur du marché des particuliers au Crédit Coopératif.

Elle a tout d'une carte bancaire classique donnant accès à tous les services du réseau Visa en France et à l'étranger, en débit immédiat ou différé. Mais la carte Agir incarne à elle seule la philosophie du Crédit Coopératif : c'est grâce à l'action collective que l'on peut construire une économie plus humaine.

Dès sa souscription, le Crédit Coopératif verse 3 euros à l'association choisie par le client parmi une liste de 22 associations bénéficiaires. À chacun des retraits effectués avec la carte Agir, le Crédit Coopératif donne 5 centimes d'euro à cette même association et 12 centimes d'euro pour un retrait dans un distributeur du réseau du Crédit Coopératif, des Banques Populaires et des Caisses d'Épargne. Le client peut lui aussi faire un micro-don à chaque utilisation de sa carte s'il le souhaite : il fixe le montant maximal annuel et définit l'association bénéficiaire directement dans son espace client Crédit Coopératif Direct. Ces dons s'ajoutent à ceux déjà versés par le Crédit Coopératif.

Innovante, la carte Agir séduit une clientèle de particuliers intéressés par les produits solidaires et de partage, sur lesquels le Crédit Coopératif est leader. En 2018, 670 000 euros ont ainsi été versés aux associations partenaires grâce aux 90 000 porteurs de la carte Agir.